Archive pour mai 2011

La Montagne de Chamatte rando du 15 mai

Belle randonnée de crêtes préparée par Jean Pierre Folco

Aprés une pente assez sévère au départ de Thorame, arrivée sur la crête de la Chamatte, la vue est superbe.

Un vent violent  et froid nous obligent à  presser le pas d’autant que la météo nous annonce des orages dans le courant de l’aprés midi

Le groupe à l’entrée du village de la Valette

En descendant vers Thorame basse,le sentier traverse de magnifiques sous bois

Les trois groupes se retrouvent à Thorame aprés cette belle randonnée.

Stage Initiateur 2ieme partie – Les Ecrins

C’est avec grand plaisir que nous nous retrouvons ce jeudi 5 mai sur le parking de l’Eychauda pour la deuxième partie du stage d’initiateur. Ils sont venus, ils sont presque tous là, sauf Jacques qui se ressent encore de sa chute à fouillouse. Alain Del Lungo s’est rajouté à la liste des encadrants qui sont Philippe Farget, Andreas Kresse, Fred Bassin et Nicolas Feraud. 

Allez, on y va !!

on se retrouve a l'eychauda

Simon, Charles, Fred, Edith Jean-seb et moi sommes prêts à profiter de ces quatres jours dans les Ecrins. Sandrine et Maud jouent les cobayes. 

Premier jour: 

Au programme, montée au refuge du glacier blanc et exercices de mouflage et remontée sur corde dans les crevasses au dessus du refuge. 

Le prés de madame Carle est entierement déneigé et ce qu’on aperçoit de la montée aussi. La perspective de 600m de sec avant la neige ne nous effraie pas normalement, mais la pesée des sacs chargé des skis améne certain d’entre nous  à revoir la composition de nos sacs !! 

faire et defaire son sac pour arriver a un poid acceptable

Le pre de Mme Carle

La montée au refuge est printanière, les marmottes nous acompagnent ainsi qu’un troupeau de chamois pour les premiers d’entre nous. 

 

Aprés une pause au refuge,

pause au refuge

 

 

 au boulot pour l’exercice crevasse. Nous finissons tous par en ressortir plus ou moins indemne, avec certes quelques bleus aux genoux mais heureusement l’arnica est souverain !

exercice de mouflage

dans la crevasse

ouf ! tire d'affaire !

Aprés un diner reconstituant, nous préparons la course de demain: remonté du glacier en S vers la calotte des agneaux, descente par le glacier du Cassé et remonté par la brêche du réoux d’Arsine pour se rendre au refuge de l’alpe de villard d’Arsine. 

Deuxieme jour: 

départ 5h, il fait encore nuit mais le jour pointe. Le premier ressaut du glacier en S comporte une partie en neige trés dure qui nous contraint à sortir la corde, et le passage de la brêche est aussi suffisement dur pour être équipé. 

premier ressaut du glacier en S

arrivée sur la crete des agneaux

Sur la crête une vue splendide s’offre à nous: le glacier superieur d’arsine face à nous avec le couloir piaget sur la droite dont deux skieurs arrivent au moment ou nous sortons sur la crete.  

remontée vers la calotte des agneaux

arrivée sur la calotte

Passé l’épaule de la calotte, le glacier du Cassé s’étale; c’est par la que nous avons choisi de descendre, quitte à remonter la brêche du réou d’arsine pour rejoindre le glacier du réou d’arsine qui nous menera jusqu’au col d’Arsine. 

glacier du cassé

remontée breche du reou d'arsine

arrivée breche du reou d'arsine

L’avantage du ski sur la marche, c’est qu’on descend a ski, mais l’inconvénient c’est que si on se grille à la montée, la descente à ski peut se révéler compliquée. C’est dommage car là aussi les paysages sont grandioses, il faudra y revenir !! 

descente vers villar d arene

Passé la brêche il est 14h, heureusement que le couloir est nord ouest, il nous sauve un peu, mais dés que nous atteignons le pied du glacier nous pataugeons dans un sorbet de printemps qui nous accompagne jusqu’au lac de l’étoile. 

Arrivé au refuge, il est temps de présenter nos exposés aux autres participants qui font preuve d’une attention … disons variable … mais le tout reste trés convivial et sera l’occasion de nombreux echanges. 

pendant l'exposé, certains ecoutaient

et

d'autres

moins

On zappe le débriefing, il est tard et tout le monde est fatigué. 

Demain, retour vers le glacier blanc par le pic des neiges cordier avec en but le refuge des ecrins. Aprés mon coup de mou d’aujourd’hui, je crains un peu les 1600 m de dénivellé, mais bon .. il fera jour demain !! deux aspirines et on verra bien !. 

Troisieme jour: 

Levé 4h, départ 5h pour la breche de la plate des agneaux, pic des neiges cordier, col emile pic et redescente vers le refuge des ecrins. 

Philippe nous a donné comme objectif d’arriver à 9h en haut de la brêche ce qui nous semble parfaitement irréaliste. Nous négocions un 10h – 10h30 qui sera à peut prêt tenu. 

au petit matin ...

Il faut dire qu’à 13 dans la brêche de la plate des agneaux, la moindre chute provoque un strike, ce qui oblige une fois de plus à équiper le couloir. 

breche de la plate des agneaux

sans les mains !! ... mais c'est du chiqué !

L’arrivée sur la crête qui méne au pic des neiges cordier découvre une nouvelle fois un magnifique paysage que je vous laisse découvrir. En ce qui me concerne je m’économise l’aller retour sur la cime, parce que bobo les jambes d’hier, mais la encore voyez le panorama au sommet ! 

crete du pic des neiges cordier le sommet

Le pic des neiges cordier

Le col Emile Pic est encore plus sec que l’an dernier, il faut placer un rappel pour descendre. 

descente sur le col emile pic

Passé le col il est prévu de faire un exercice de recherche de victimes en avalanches collecitf. Philippe et fred nous jouent parfaitement le rôle des slovénes de base (pardon aux Slovénes, ne le prennez pas mal mais ce sont les seuls mots étranger que phillipe connaisse en situation de crise), et nous faisons preuve d’une rapidité exemplaire. Il faut dire qu’il est 15h, le déjeuner nous attend toujours au refuge qui se trouve a 150m de là. Nous sommes parfaitement motivés pour trouver trés rapidement les deux slovènes enfouis, dégagés, ils respirent, on peut aller manger !! 

Simon dirige la recherche de victimes en avalanche

Les assiettes de cruditées et les pâtes du refuge des ecrins !! je ne vous dis que ca !! par contre les toilettes … deux cagadous pour 91 personnes ! c’est pas le moment de chopper la courante ! 

Ce soir on coupe pas au débriefing, le but est d’identifier les points faibles de chacun pour les retravailler demain. Nous (les stagiaires et les cobayes) restons dans la salle commune pendant que notre sort est discuté ainsi que la course du lendemain.

seance de debriefing, dans le dortoir.

Nous avons bien notre idée sur la course du lendemain, mais la décision ne nous appartient pas. Vers 20h enfin, habemus papam, Nicolas réapparait, mais fausse alerte, c’est juste pour nous dire que nous devons préparer le pic du glacier d’Arsine sans descendre sur le glacier blanc. A nos cartes, à nos topos ! vite profitons des derniers rayons de lumière pour voir l’itinéraire. 

Quatrième et dernier jour: 

Ce matin grasse mat !! lever 5h départ 6h. tant mieux parce que j’ai égaré ma frontale ! Nous louvoyons entre les névés, chaussons les peaux, déchaussons les peaux au grés des montées – descentes pour respecter la consigne de ne pas descendre sur le glacier. 

L’autre consigne est de ne pas se suivre, nous devons donc respecter l’ordre des groupes et patienter pour repartir d’un point que le groupe précédent soit hors de vue.

On patiente en attendant que le premier groupe passe

Tout cela nous fait perdre du temps et explique pourquoi a 9h (heure limite de retour), seul Edith et Andréas sont au but. Maud, Charles Alain et moi somme a 40m du sommet mais l’heure c’est l’heure, il faut faire demi-tour ! c’est dur ! 

le pic du glacier d'Arsine

Nous concluons la matinée par des exercices d’enrayage de chute encordés avant de retraverser le glacier blanc pour redescendre vers les véhicules. 

serieusement ! on ne pouvait y echapper a celle ci !

Descente en telepherique

traversee du glacier

Les seracs du glacier blanc (derriere !)

Voilà comment se concluent ces quatres jours bien sympathiques, la météo fut clémente jusqu’à la derniére minute

Et voila ! c'est fini

23-24-25 Avril 2011 Weekend Fouillouse

Weekend Fouillouse du 23 au 25 Avril 2011

Après Maljasset l’année dernière, nous avons décidé de continuer à faire découvrir le massif de la haute Ubaye. Alors, branche de droite, direction Fouillouse. Après quelques défections dans la semaine, nous nous retrouvons 9 au départ ce matin sur le parking du forum Nice-Nord. C’est avec le pimpant minibus du CAF que je passe prendre tout ce beau monde pour partir en direction de la Roya. Petit arrêt à Breil pour récupérer Thierry, et nous voila franchissant le col de Tende. Le temps est médiocre mais le moral est au beau fixe.

 C’est une sorte de consécration des sorties B+, et nous allons essayer de ne pas décevoir. Après une petite halte pour prendre force cappuccinos ou chocolats, nous reprenons la route en direction du col de la Madeleine puisque nous sommes versant Italien. Il est prévu de faire une course au départ de Grangie en direction de la Cime de la Lose. Le départ, pourtant à 1700 mètres versant Nord est déneigé, de plus la météo est vraiment maussade. Aussi nous décidons de tenter notre chance au col. Petit miracle en franchissant le col, le temps est presque clair coté français aussi nous allons faire une des nombreuses courses versant nord. Finalement nous choisissons le vallon de Parassac. Nous nous équipons rapidement, et partons ski sur le dos à la recherche de la neige. C’est après 200 mètres de montée que nous allons pouvoir chausser les skis. Bien que la neige soit gorgée d’eau, cela nous permet de progresser plus rapidement. Après avoir dépassé le verrou de la cascade du Pissal nous faisons une petite halte. Un petit vent froid nous pousse à reprendre notre chemin, dans ce joli vallon, parsemé de lacs. Plus haut nous rentrons dans le brouillard et c’est à l’estime, et à la boussole que nous continuons notre progression. Nous atteignons une crête vers 2450 mètres, et en poursuivant notre route sur celle-ci, nous allons atteindre la Tête de Parassac. (2777 mètres).

Comme la brume ne nous lâche pas nous allons redescendre dans nos traces. Plus bas la visibilité se fait meilleure, et nous pouvons enchainer de grands virages dans cette neige de … fonte !!! Enfin vers 2000 mètres, il faut se rendre à l’évidence ; il faut déchausser. Joyeux retour à notre Minibus qui nous attend pour nous amener au célèbre gite de Fouillouse, «Chez Bourillon».

 Après une bonne soirée au gite, il faut composer avec la météo. Pour faire le Brec de Chambeyron, il est nécessaire d’avoir de bonnes conditions. Et le miracle est là. La nuit est claire, bon regel. Nous allons donc pouvoir faire une tentative. Départ très matinal pour profiter de la journée, et avant tout, un joli portage. 500 mètres de dénivelé sont nécessaire avant de pouvoir chausser les skis, encore autant et nous voila au pied du Couloir Nord. Après une petite halte afin de nous équiper nous partons en 3 cordées autonomes. Thierry en grande forme, nous fait la trace dans 10 – 15 centimètres de neige récente.

 Nous progressons régulièrement et prenons rapidement de l’altitude. Vers le haut du couloir nous choisissons la « branche de droite » à priori plus facile. Pourtant il nous faut bientôt faire une délicate traversée, suivie d’un assez difficile passage dans une neige inconsistante, la meilleure protection étant l’ancrage des piolets dans les fissures sous la neige.

 Puis enfin nous sortons du couloir. Nous nous trouvons à l’extrémité ouest de la table sommitale. Encore 10 minutes pour traverser ce champ de neige suspendu et nous voici au sommet à 3389 mètres. Comme quelques nuages ont envahi le ciel, je pense déjà à la descente. Il nous faut maintenant entamer celle-ci par la voie normale.

Nous enchainons 2 rappels d’une quarantaine de mètres puis Thierry en tête louvoie dans ces vires pour rejoindre le haut du couloir Bujon. C’est ce dernier qui va nous permettre de rejoindre nos skis, puisque ces 2 couloirs sont issus de la même base.

 Je ferme la marche et doit rappeler les cordes avant de poursuivre ma descente. C’est à ce moment que j’entends à la radio Thierry m’annoncer la glissade de Jacques dans le Bujon. Je crains le pire et me dépêche de rejoindre le haut du couloir. De là nous ne pouvons voir le bas de la pente. Aussi j’entreprends de descendre le plus rapidement possible afin de pouvoir porter secours à notre malheureux compagnon. C’est au plus bas de la pente que je le retrouve, groggy. Il sera quand même nécessaire par sécurité, de procéder à son évacuation par hélicoptère. Nous apprendrons plus tard  qu’il à été évacué sur l’hôpital de Dignes, où il va rester un jour en observation.  Jacques aura fait une formidable glissade d’environ 250 mètres de dénivelé. Après un retour au gite en ordre dispersé, nous nous retrouvons finalement autour de la table.

 Bien sûr les conversations tournent autour de l’accident qui heureusement s’est bien terminé. Ce jour là une étoile a veillé sur Jacques. En conclusion sur cet incident, nous nous accordons tous à lui souhaiter un prompt rétablissement.

Le lundi matin le départ n’est pas très matinal, de plus le temps est redevenu maussade. Aussi nous reprenons la route du col de l’Arche. Passé celui-ci nous retrouvons la neige. Afin d’occuper cette dernière journée nous partons en direction d’un petit sommet Italien, le Ventasuso (2 712 mètres) d’où nous allons pouvoir enchainer 750 mètres d’une jolie descente dans cette neige de fin de saison. Il faut penser au retour, et c’est dans la bonne humeur retrouvée que nous terminons ce mini-raid, autour d’une table dans un restaurant italien.

Merci à tous 

Vos serviteurs : Thierry et Patrick

le Mt Aiga (2832m) et le Pel Brun (2776m): 8 mai 2011

Le Camp des Fourches est un casernement de montagne situé à 2240 m d’altitude, dans le massif du Mercantour, sur la D64, à 8 km environ du col de la Bonette, sur la commune de Saint-Dalmas-le-Selvage en venant de Saint-Étienne-de-Tinée.

Utilisé comme emplacement de bivouac dès les années 1890, le camp a été construit entre 1896 et 1910 et amélioré jusqu’à la seconde guerre mondiale.
L’ensemble est constitué de vingt-six petits bâtiments, dont une vingtaine quasiment identiques ayant des allures de chalets mais qui, compte tenu de la différence des matériaux utilisés, n’ont certainement pas été construits en même temps.

Camp des Fourches et crêtes de la Blanche

Ces chalets servaient principalement de logement et pouvaient accueillir un bataillon de chasseurs alpins à quatre compagnies de 150 hommes qui vivaient en quasi-autarcie. Le camp était en effet équipé de cuisines, de magasins, de sanitaires et d’un four à pain. Le téléphérique, construit dans les années trente, qui reliait le hameau du Pra, permettait d’assurer le ravitaillement ou l’évacuation des blessés .Des écuries permettaient enfin d’abriter les mulets.(sources Wikipédia)

Aujourd’hui, le Camp des Fourches est dans un état d’abandon total. Les chalets sont tous en ruine et ouverts à tous vents, et ne font l’objet d’aucune mesure de sauvegarde de la part du Parc national du Mercantour. L’ancien poste de commandement, qui n’a pas encore perdu sa toiture, est encore décoré de peintures murales qui se détériorent d’année en année. On peut voir notamment des scènes de la vie des chasseurs alpins en haute montagne ainsi que d’autre inspirées de la Revue nègre avec Joséphine Baker et sa célèbre ceinture de bananes.

Peinture_murale_du_Camp_des_Fourches

En 1988, le Conseil Général des Alpes-Maritimes avait décidé d’y aménager une auberge, un restaurant et un musée dans le cadre du projet « les Balcons du Mercantour » qui visait à la mise en place d’un nouvel itinéraire de randonnée entre la haute vallée de la Tinée, la Vésubie, la Roya et la Bévéra..

Camp des Fourches

La Position du Mont des Fourches (2342m) avait pour mission la défense du Col des Fourches et du vallon de Salso Moreno jusqu’à sa confluence avec la Tinée à hauteur du hameau de Le Pra.
Avec les deux autres blockhaus de la Position de Pelousette (2757m) et de Las Planas (2394m)-(ou Tête de Vinaigre), elle constituait le masque défensif du Système défensif Séré de Rivières en Haute-Tinée pour assurer la défense des cols de Restefond et des Granges Communes.

Col des Fourches

Après ce petit rappel historique, revenons à notre randonnée : Du parking du Camp des Fourches (b41a- 2240m), nous suivons le sentier totalement déneigé, car versant est, qui rejoint rapidement le col des Fourches (2 261 m – b.41) et descendons vers le large alpage de Salso Morèno par le tracé du GR5.

descente vers le Salso Moreno et rencontre avec les bouquetins

Nous sommes dès le matin très gâté, car nous observons des chamois gambadants sur les flancs du Mt des Fourches et surtout une petite harde de bouquetins, principalement composée de femelles et jeunes, plus loin des mâles broutent sur les flancs, et un rapace effectue des rotations dans les airs, surveillant sûrement les marmottes, très nombreuses.

Bouquetins femelle

Femelle bouquetin et jeune cabris

Bouquetins mâles et Cime de la Tour

Ce vallon est toujours une fascination, tant géologique (marnes, dolines et crête découpée du Bonnet Carré (2770m) à l’Enchastaye (2954m) en passant par le Rocher des Trois Evêques (2868m) que par sa richesse faunistique, et sa vocation pastorale.

Ethymologie :

« Salso Moreno » : « la sauce brune » s’expliquerait par la couleur des eaux du torrent, qui charrie lors de ses crues , assez énormes,la boue de schistes qu’il arrache aux roubines nègres.

ravin de la Tour

ravin de la Tour vers le sud, le Mt Mounier au fond

L’étymologie du nom Enchastraye (du provençal « enchastre », enclos où l’on enferme les brebis dans les hauts pâturages) évoque précisément l’intense activité agro-pastorale des vallons du Salso Morèno (06), du Lauzanier (04) et de Pouriac (Italie- Val Stura) où paissent de juillet à octobre plusieurs milliers de têtes d’ovins

Nous avons également la chance d’observer une petite harde de mouflons, assez fréquents en Tinée (du vallon de Gorge longue, au Pas de Morgon, dans le vallon de Tortisse et Col du Fer, et dans les combes d’éboulis sous le Claï Supérieur jusqu’au lac de Rabuons).

est ce des mouflons ? on aperçoit des pattes blanches !!

le zoom le confirme !! une harde de mouflons

Mouflons dans le Salso Moreno

Cime de la Tour

les beaux paturâges du Salso Moreno

Nous quittons le tracé du GR 5, qui se dirige vers le Pas de la Cavale, pour continuer dans l’axe du vallon de Salso Moreno, jusqu’au Col de Pouriac, accompagné par les jeux et les cris d’alerte des marmottes qui profitent pour gambader et s’alimenter, après des mois d’hibernations.

marmotte Salso Moreno

marmote en fuite sur un névé

Salso Moreno et montée Col de Pouriac

Col de Pouriac (2506m)

Nous arrivons au Col de Pouriac (2506m) où nous effectuons une pause.

La tête de l’Enchastraye, notre objectif du jour, est alors bien visible à main gauche, reconnaissable à son relief fait de larges strates juxtaposées.

Mais après concertation, je propose d’effectuer toute la traversée des arêtes du Col de Pouriac au Mt Aiga (2832m) en passant par le sommet du Pel Brun (2776m).

En effet les crêtes sont très tentantes et enneigées et surtout cela permet de redescendre par le vallon de Gorge Grosse que nous avons observé à la montée et encore très bien enneigé.

L’Enchastraye attendra encore !!

l'Enchastraye vu du Col de Pouriac

Sommet (2603m) au dessus du Col de Pouriac

Nous nous équipons avec les crampons et même encordés car le parcours suit le fil de l’arête et est à certains passages très corniché.

Michel prend la tête, suivie de Chantal, d’Annick, je termine la cordée.

Le parcours est superbe, aérien et très panoramique sur l’Ubaye : la Meyna, Tête de Sautron, la Tête de Moise, le Viso plus loin et la Haute vallée de la Stura.

la Tête de Moise

la crête vers le Pel Brun

Rocca la Meja et Hte Stura

le Claï Supèrieur

descente du Pel Brun vers Pas de Gorge Grosse

Au sommet du Pel Brun (2776m), à l’aplomb du hameau de Ferrière, nous déjeunons avec les sommets en face de nous : un ravissement !!

Il est temps de repartir pour le joli dôme du Mt Aiga nous attend, et les 100m de dénivelé depuis le Pas de Gorge Grosse (2728m) seront vite avalés.

Photos au sommet, sur les sommets du Massif du Tenibre et une importante masse rocheuse qui semble être le Monte Matto ???

le Mt Aiga (2832m)

Mt Aiga depuis le Pas de Gorge Grosse

Mt Aiga (2832m)

le Mt Tenibre et les sommets du vallon du Fiz

le Monte Matto ?

vallon de Gorge Grosse

descente vers le Salso Moreno

Revenu au Pas, nous chaussons nos raquettes pour dévaler le vallon de Gorge Grosse, dans une neige très transformées, jusqu’en bas du Salso Moreno, soit 740m de descente !!

De retour sur le sentier et avant la pénible remontée au Col des Fourches (170 m environ) nous nous arrêtons pour photographier un troupeau de bouquetins mâles d’une douzaine de membres.

Bouquetins mâles Salso Moreno

Salso Moreno

vue d'ensemble du circuit du Col de Pouriac au Mt Aiga

retour au Col des Fourches fatigués !!!

En conclusion : une très jolie randonnée de printemps, mais néanmoins assez sportives (1000 m de dénivelé, avec passages aériens), des panoramas superbes, une faune très riche et comme toujours une superbe ambiance conviviale.

Diaporama raquette 2009

Mt AUNOS 2009

Mt AUNOS 2009

Mt Aunos 2009Mt Aunos 2009

Mt Aunos 2009

Croix de Verse depuis Coursegoules 2009

village de Coursegoules et les crêtes du Cheiron 2009

le Mercantour depuis le Cheiron 2009

le Mont Mounier depuis le Cheiron 2009

coucher de soleil depuis le Cheiron 2009

Mt Mounier en montant au Mt Demant depuis Beuil 2009

Mt Demant 2009

Mt Demant 2009 : Denis & Gaby

Mt Demant 2009

Mt Demant 2009

attention la corniche !!!

et hop sur les fesses !!

WE Chateauneuf d'Entraunes - la Chaume 2009 : vue sur Aiguilles de Pelens

WE Chateauneuf d'Entraunes - la Chaume 2009

WE Chateauneuf d'Entraunes - la Chaume 2009

WE Chateauneuf d'Entraunes - la Chaume 2009

WE Chateauneuf d'Entraunes - la Chaume 2009

WE Chateauneuf d'Entraunes - le gîte le Carré du Mercantour

le village de Chateauneuf d'Entraunes 2009

la piste pour rejoindre le hameau des Tourres 2009

le Hameau des Tourres 2009

les Tourres 2009

les Tourres 2009

le Cayre des Bresses 2009

Chantal frigorifiée ??? 2009

le Cayre des Bresses 2009

le Cayre des Bresses vue du lac des Bresses Inf 2009

Cayre des Bresses 2009: cirque de Fremamorte

la Bernarde depuis le Touyet 2009

village du Touyet 2009

la Bernarde 2009

la Bernarde 2009

la Bernarde 2009

la Bernarde 2009 : face au Pic de Chamatte

Jean sur la crête de la Bernarde 2009

Alain et Servane sur l'arête de la Bernarde 2009

Sommet de la Bernarde 2009

Dominique : Président de la section raquette de 2004-2011

Annika : Bernarde 2009

les crêtes de la Bernarde 2009

Servane : Bernarde 2009

la Bernarde 2009

la Bernarde 2009 retour par Vauplane

le Capelet Infèrieur par la Gordolasque 2009

Capelet Inf 2009 : Tony, Barbara, Denis, Gabrielle

arrivée de Patrick & Annie Capelet Inferieur 2009

Capelet Inf 2009 : Jean & Chantal

Jean : Capelet Infèrieur 2009

Tony suivi des "groupies" Capelet Inf 2009

Capelet Infèrieur 2009

la dernière pente du Capelet Infèrieur 2009

Denis repère l'itinéraire de descente, par un vallon trés sauvage

Patrick : Capelet Infèrieur 2009

Capelet Infèrieur 2009

Capelet Infèrieur 2009

Capelet Infèrieur 2009

Capelet Infèrieur 2009

Cime du Diable et Capelet Supèrieur vus du sommet 2009

le groupe au sommet du Capelet Infèrieur 2009

Patrick & Annie au Capelet Infèrieur 2009

belle descente de Laurence , Capelet Infèrieur 2009

Barbara dans 1m de poudreuse , Capelet Infèrieur 2009

que de glissades !!

Patrick dans un trou !!

WE VERDON à Colmar 2009 : Cime du Laupon: Barbara & Sandra

WE VERDON : le Laupon 2009

WE VERDON : Tête de Valplane 2009, Tours du lac d'Allos

Tête de Valplane 2009, vue sur le Pelat

Annick : Tête de Valplane 2009

Sandra : Tête de Valplane 2009

Annick & Chantal : Tête de Valplane 2009

lac d'Allos 2009

montée au Laupon 2009

le Laupon 2009

Laupon 2009

Laupon 2009

Roche de l'Abisse 2009

Casernes de Peyrefiques 2009

Bergeries de Peyrefiques 2009

Bergeries de Peyrefiques 2009

Roche de l'Abisse 2009

Roche de l'Abisse 2009

Chantal : Roche de l'Abisse 2009

Jean : Roche de l'Abisse 2009

Roche de l'Abisse 2009

Roche de l'Abisse 2009

Tony: pot de l'amitié à Castérino 2009

Claï Infèrieur, Cime de Babarottes 2008

Claï Infèrieur 2008

Michel : Claï Infèrieur, Cime des Babarottes 2008

Cime des Babarottes 2008

Dominique : Cime des Babarottes 2008

Lacs de Vens vus depuis Cime de Babarottes 2008

Dominique et Michel : reconnaissance Claï Infèrieur 2008

Lacs de Vens 2008

Vallon de l'Escuzier , Antécime Tête de Cristel 2009

Vallon de l'Escuzier , Antécime Tête de Cristel 2009

Vallon de l'Escuzier , Antécime Tête de Cristel 2009

Vallon de l'Escuzier , Antécime Tête de Cristel 2009

Vallon de l'Escuzier , Antécime Tête de Cristel 2009

Denis et Gaby un sacré duo !! Antécime Tête de Cristel 2009

Vallon de l'Escuzier , Antécime Tête de Cristel 2009

Vallon de l'Escuzier , Antécime Tête de Cristel 2009

Annick et Chantal :Vallon de l'Escuzier , Antécime Tête de Cristel 2009

Denis & Gaby : Vallon de l'Escuzier , Antécime Tête de Cristel 2009

Vallon de l'Escuzier , Antécime Tête de Cristel 2009

Vallon de l'Escuzier , Antécime Tête de Cristel 2009

Jérémy: QUEYRAS à Pâques 2009, Sommet Bucher

Tony toujours bien entouré !!: QUEYRAS à Pâques 2009, Sommet Bucher

QUEYRAS à Pâques 2009, Sommet Bucher

Mollines :QUEYRAS à Pâques 2009, Sommet Bucher

Refuge de la Blanche- St Veran:QUEYRAS à Pâques 2009

Tony refuge de la Blanche : un bon vin chaud pour se rechauffer

Annick et Tony se font des papouilles !!

Refuge de la Blanche dans la tourmente

QUEYRAS à Pâques 2009,

Viviane & Daniel :QUEYRAS à Pâques 2009,vallon de la Blanche

QUEYRAS à Pâques 2009, CEILLAC

QUEYRAS à Pâques 2009, CEILLAC

QUEYRAS à Pâques 2009, le Queyrelet depuis Ceillac

QUEYRAS à Pâques 2009, le Queyrelet depuis Ceillac

QUEYRAS à Pâques 2009, le Queyrelet depuis Ceillac

Chantal :QUEYRAS à Pâques 2009, le Queyrelet depuis Ceillac

QUEYRAS à Pâques 2009, le Queyrelet depuis Ceillac

Servane: QUEYRAS à Pâques 2009, le Queyrelet depuis Ceillac

la Font de Sancte ? :QUEYRAS à Pâques 2009, le Queyrelet depuis Ceillac

QUEYRAS à Pâques 2009, le Queyrelet depuis Ceillac

QUEYRAS à Pâques 2009, le Queyrelet depuis Ceillac

Annick :QUEYRAS à Pâques 2009, le Queyrelet depuis Ceillac

QUEYRAS à Pâques 2009, le Queyrelet depuis Ceillac

Dominique :QUEYRAS à Pâques 2009, le Queyrelet depuis Ceillac

QUEYRAS à Pâques 2009, le Queyrelet depuis Ceillac

QUEYRAS à Pâques 2009, le Queyrelet depuis Ceillac

Séjour Pic de l'Etendard (3464m) 2009: les Aiguilles d'Arve

Diaporama raquette 2007-2008

Mt Pianard depuis Palanfré - 2007

Dominique Mt Pianard 2007

descente du Mt Pianard par les crêtes-2007

les crêtes du Mt Pianard - 2007

les crêtes du Mt Pianard -2007

Denis : Croix de Carlé 2007

Crêtes de Pra Gazé - Croix de Carlé - 2007

Croix de Carlé - 2007

Dominique : Croix de Carlé -2007

"la chenille " Croix de Carlé - 2007

Jean : Croix de Carlé -2007

Michel : Croix de Carlé -2007

Col de la Roche Trouée - 2007

Col de la Roche Trouée - 2007

Col de la Roche Trouée -2007

Fort Carra vu du Col de la Roche Trouée - 2007

Vue sur Estenc et les Aiguilles de Pelens - 2007

WE VERDON 2008 : Montagne de Thorame

WE VERDON 2008 : Montagne de ThorameWE VERDON 2008 : Montagne de Thorame, Plateau Mangeoi

Philippe :WE VERDON 2008 : Montagne de Thorame

WE VERDON à Chateau Garnier : Crêtes du Cheval Blanc - 2008

Gilles WE VERDON 2008 : Crêtes du Cheval Blanc

WE VERDON 2008 : Crêtes du Cheval Blanc

WE VERDON 2008 : Cretes du Cheval BlancDominique : Crêtes du Cheval Blanc 2008

Cretes du Cheval Blanc 2008

Gilles et David dans les pentes sommitales du Cheval Blanc 2008

Gilles amoureux des Préalpes de Digne et du Verdon 2008

WE VERDON 2008 : Sommet du Cheval Blanc

descente du Sommet du Cheval Blanc 2008, vue sur Préalpes de Digne

le Sommet du Cheval de Bois 2008

Cabanne du Cheval de Bois 2008

Gilles et Denise ; Cheval de Bois 2008

arivée nuit tombante à Chateau Garnier , mais quelle jolie boucle !!

Yann: WE VERDON 2 à Colmar : Sommet du Laupon 2008

Sommet du Laupon VERDON 2008

WE VERDON 2008 à Colmar les Alpes

WE VERDON 2008 :Hameau de Chase

Barbara : vallon de Denjuan 2008

WE VERDON 2008 : Cabane de Denjuan

Barbara :Vallon du Denjuan 2008

Sommet de Denjuan 2008

Sommet de Denjuan 2008

Yann dans la descente du Denjuan 2008

Pointe Corne de Bouc 2008Gaby : Pointe Corne de Bouc 2008

Pointe Corne de Bouc 2008Pointe Corne de Bouc 2008 : Dominique

Michel : Pointe Corne de Bouc 2008, au fond le Mt BegoPointe Corne de Bouc 2008Pointe Corne de Bouc 2008Pointe de Peyrefique 2008 depuis Castérino

Pointe de Peyrefique 2008 : arrivée Baisse de Peyrefique, vue sur la Roche de l'Abisse

Casernes de Peyrefique 2008

Vallon de Carramagne 2008David et Michel : Pointe de Peyrefique 2008Dominique et Michel : Pointe de Peyrefique 2008

WE Giarlogues 2007

WE Giarlorgues 2007

WE Gialorgues 2007

Baisse de la Boulière 2007 WE Gialorgues

Denisa & Petr : un couple trés sympa !! WE Gialorgues, Tête de la Boulière

Denis : Col de Gialorgues , aime orgaiser WE au refuge CAF de Gialorgues

Denis et Marie Jo : Col de Gialorgues

descente vers le refuge de Gialorgues -2007

refuge de Gialorgues 2007

Gaby prépare les buches pour la soirée au refuge de Gialorgues 2007

Denis : chef cuisine : ça change pas !! Gialorgues 2007

Gaby : refuge de Gialorgues 2007

Tony toujours prêt pour rigoler et mettre l'ambiance Gialorgues 2007

Refuge de Gialorgues 2007

comme souvent le brouillard vient gacher les WE Gialorgues

Col de la Roche Trouée Gialorgues 2007

WE ESTENC au départ de St Dalmas par Col de Gialorgues retour par Col de Braïssa

WE ESTENC 2008 : vallon de Gialorgues

Refuge de Gialorgues 2008

Sandra au refuge de Gialorgues 2008

WE ESTENC 2008

WE ESTENC 2008

WE ESTENC 2008: cabanes de Sanguinières

Sandra WE ESTENC 2008

Bruno et Barbara WE ESTENC 2008

Photo culte !! Tony et ses groupies !! WE ESTENC 2008

Tony notre boute- en-train !!

WE ESTENC 2008 ; vallon de Sanguinière

WE ESTENC 2008 : Col de Sanguinière

WE ESTENC 2008 : traversée Sanguinière - Braïssa

WE ESTENC 2008 vers le Col de Braïssa

WE ESTENC 2008 : Col de Braïssa

WE ESTENC 2008 variante alpine pour la Tête de Sanguinière

WE ESTENC 2008: Tête de Sanguinière

WE ESTENC 2008 : Tête de Sanguinière

WE ESTENC 2008 vue depuis la Tête de Sanguinière

WE ESTENC 2008 : Dominique Tête de Sanguinière

WE ESTENC 2008 : Col du Petit Valoar

WE ESTENC 2008 : David Col du Petit Valoar

WE ESTENC 2008 Tête de Sanguinière côté vallon Braïssa

WE ESTENC 2008 : Vallon de Braïssa

WE ESTENC 2008 : vallon de Braïssa

 

Circuit et sommet du mont saint Sauveur – collective ‘A’

Avril ne te découvre pas d’un fil, en Mai fait ce qu’il te plait !!

le beau mois de mai !!!

Quel contraste entre les conditions hivernales du samedi 30 avril, et l’ambiance printanière de ce dimanche premier mai !!

Jacques Kieffer nous propose un itinéraire assez inédit du mont saint Sauveur en circuit. Il s’agit de monter par les pistes vers la baisse de la cabane et le col de la valette, redescendre dans le vallon de la valette vers Molière pour aller chercher le vallon qui remonte au mont saint sauveur.  Dénivellé prévu un peu plus de 1000 m.

 Nous voila donc partis à 6 : Laurence, Patricia, jacques, Jean-Claude, Patrick Valdenaire et moi, prêt sur nos skis avant 7h. Le refroidissement d’hier a porté ses fruits, la croute de regel est bien installée ;

Un chamois nous surprend aux blockhaus situés sous la tête de la cabane. L’arrivée au col de la valette est tout à fait printanière, le soleil brille, il n’y a pas un nuage a l’horizon.

dans la montée du col

l'arrivée à la baisse de la valette

le vallon de la valette, nous descendons au dessous du lac

Nous redescendons vers 2200m, plus bas c’est déneigé. D’ailleurs même à 2200m, nous seront obligé de déchausser un peu pour traverser les derniers pierriers.

au fond, la baisse de la vallette, jusqu'au pierrier

là il a bien fallu dechausser un peu

 Le vallon pour monter vers le Mont du saint sauveur est très sauvage, aucune traces de passage à part des sentes de chamois ou de bouquetins. Nous décidons de monter sur la pente a mains gauche pour rejoindre la crête et de suivre la crête jusqu’au mont saint Sauveur. Au sommet déjà deux randonneurs sont installés à attendre que la neige réchauffe.

remonté dans le vallon du saint sauveur

au fond, le vallon de moliere

 Jean-Claude prend la tête du groupe et nous fait une trace de collant, 90% entre chaque branche, on dirait qu’il a pris son équerre !!

là sur la pente, vous voyez la trace ??

 Sur la crête un boulevard nous attend … sur 50m, car ensuite c’est une arête qui se profile presque jusqu’au sommet. Laurence, Patricia et moi ne sommes pas forcement fan de ces situations, mais finalement tout se passe avec le sourire et à 10h30 nous sommes au sommet.

sur l'arete. courage, on y est presque !

 Une rapide collation, il ne faut pas faire attendre la neige !! et nous nous engageons dans la descente. C’est juste parfait !! La descente du sommet est encore en neige dure ;

vous voyez les traces ? ce sont les notres !! du pur bonheur

elle se ramollie vers 2400. Dans le vallon du cloutas nous avons droit a la soupe de printemps, mais dés que nous basculons dans le vallon de Veros vers la Genisserie,  elle redevient souple mais suffisamment dense pour se payer une bonne partie de ski.

jusqu'en bas !!! descente vers la genisserie

 Finalement, de semaines en semaines nous apprécions ce printemps 2011 qui a failli nous échapper début avril. La saison n’est pas finie, nous avons encore de belles courses en perspective !!

il y a encore de quoi faire vers l'italie non ?

Diaporama raquette CAF NICE 2007- 2008

le Cayre Gros, Col de la Madeleine 2007

Mt Aunos - 2007

Mt Aunos - 2007

lac de Trecolpas - 2007

Courradour et Sommet du Carton : 2007

Sommet du Carton - 2007

Lacs des Millefonts - Cime de la Lause : 2007

Cime de la Lause : 2007

Col de la Valette des Adus - Mt Archas : 2007

Mt Archas 2007

Dominique : Mt Archas 2007

Vincent : Mt Archas 2007

refuge des Adus - 2007

Mt Clapier - 2007

Mt Clapier , vallon de la Fous : 2007

Mt Clapier 2007

Sandra: Pointe de Chaufrede et l'Alpe - 2007

Pointe de Chaufrede - 2007

Pointe de Chaufrede -2007

Tête Ronde de l'Escuzier : 2007

Denis & Gaby : Tête Ronde de l'Escuzier - 2007

Tête Ronde de l'Escuzier 2007

Toussait Seni : le fondateur de la section Raquette au CAF NICE

Tour de Tavel , Lacs de Terre Rouge - 2007

Jean : vallon des Verrairiers : 2007

Jean : Cime du Trem : 2007

Pas du Trem : Dominique 2007

Cime du Gelas, couloir Est 2007

Cime du Gelas 2007

 

dans le couloir Est du Gelas 2007

Cime du Gelas 2007

Cime du Gelas 2007

les crêtes de l'Audibergue 2008

l'Audibergue 2008

Cime de Fremamorte 2008

Cime de Fremamorte 2008

Cime de Fremamorte 2008

Denis et Tony Cime de Fremamorte 2008

Cime de Juisse et Piagu 2008

Cime de Juisse 2008

Michel: Cime de Juisse 2008

Dominique au Piagu 2008

Vallon de Cerise - Cime du Mercantour 2008

Cime du Mercantour 2008

Denis vallon des Erps après descente mémorable depuis Cime du Mercantour 2008

Dominique : Cime Guilié 2008

Cime Guilié 2008

Grande boucle autour du Courradour 2008

le Courradour 2008

lac de l'Agnel 2008

lac de l'Agnel 2008

lac Negre 2008

Col de Salèse - Lac Negre 2008

David et Chantal au lac Negre 2008

Lac Negre 2008

Jéremy au Lauvet d'Ilonse 2008

Lauvet d'Ilonse 2008

Sandra au Lauvet d'Ilonse 2008

Jérémy au Lauvet d'Ilonse 2008

Monte Aver 2008

Chantal Mt Aver 2008

Mt Aver 2008

Mt Aver 2008

Mt Clapier par le couloir sud 2008

Mt Clapier par le couloir Sud 2008

Mt Clapier 2008

Michel : sortie du couloir Asquaciati Clapier 2008

Clapier 2008

Annick et Jean : Clapier 2008

Col de la vallée etroite séjour au Thabor 2008

séjour Thabor 2008

Dominique séjour Thabor 2008

séjour Thabor 2008

Chantal Col du Thabor 2008

Chantal et Tony séjour Thabor 2008

Dominique : séjour Thabor 2008

Tony au refuge du Thabor

Refuge Thabor 2008

Refuge du Thabor lever de soleil 2008

Thabor 2008

Tony Thabor 2008

Thabor 2008

Dominique au Mt Thabor 2008

Chantal au Mt Thabor 2008

Dominique : traversée du Mt Thabor au refuge des Drayères 2008

vers le refuge des Drayères , Thabor 2008

Vallée de la Clarée Thabor 2008

Jérémy et Barbara Fouillouse 2008

Fouillouse 2008

Vallon de Mary Fouillouse 2008

Fouillouse 2008 : lac de Marinet

Fouillouse 2008

Fouillouse 2008

Jean : Fouillouse 2008

Fouillouse 2008

Fouillouse 2008

séjour de Pâques à Fouillouse 2008

Chantal Fouillouse 2008

Barbara Fouillouse 2008

Jean Fouillouse 2008

réparation de Raquette à Fouillouse 2008

Lac Blanc - Gelas 2008

Annick : Gelas 2008

Elisabeth dans le couloir Est du Gelas 2008

Annick et Michel au Gelas 2008

Jean, Elisabeth et Janine au Gelas 2008

Cime du Gelas 2008

couloir Est du Gelas 2008

la brêche au haut du couloir est du Gelas 2008

le couloir Est du Gelas 2008

Dominique dans le couloir est du Gelas 2008

Diaporama raquette 2004-2006 CAF NICE

Col des Moulines - Mont Demant - 2004

 

Mont Demant - 2004

Courradour 2004Formation nivologie - les trous à neige - Estenc 2004

les Cluots - 2004

Dominique : Col de Sanguinière - 2004

Jean Pierre Martin - Lac Nègre 2005

Lac Negre 2005

Refuge des Merveilles depuis lac des Mesches- 2005

Sandra - vallée des Merveilles - 2005

Sécurité Neige - Estenc 2005 - Sondage

Sécurité neige- le chien d'avalanche - Estenc 2005

l'Authion et la Cime de Ventabren - 2006

l'Authion - retour de rando au coucher de soleil - 2006

les Cluots 2006 : groupe de Jean

Sommet de Giarons - les Clouots : groupe de Dominique- 2006

le Teillon depuis Soleihas - 2006

Sommet du Teillon - 2006

 

Col de Gialorgues - Vincent 2006

Baisse de Fontanalbe - Cime Bicknel- 2006

Vallon de Fontanalbe - Vincent 2006

Cime de la Valette de Prals par les arêtes - Denis 2006

Cime de la Lave : Dominique en 2006

Cime de la Valette de Prals en 2006

Tête Ronde de Valloar - 2006

Tête Sud des Bresses - 2006

Cime du Guilié - 2006

séjour dans la Clarée 2006

la Clarée - les Cerces - 2006

lac Rond des Muandes - Ref des Drayères - Clarée 2006

Col du Chardonnet - la Clarée 2006