Archive pour août 2012

Weekend des 11 et 12 Août 2012

Sortie Alpinisme

Dans la continuité des sorties B+, nous avons sous l’impulsion d’Andréas décidé de programmer quelques sorties d’Alpinisme cet été. Après une initiation Grande Voie dans la Dominante à Saint-Jeannet en compagnie d’Anne et Jack fin juin, il est temps de se mettre au frais. C’est donc à la Madone de Fenestre que nous nous retrouvons ce samedi matin. Nous partons donc du parking de la vacherie en direction de la Baisse des cinq Lacs puisque nous avons pour objectif les Arêtes de la Pointe André, et si le temps le permet l’enchainement avec les arêtes du Neiglier.

 Il s’agit de 2 courses AD, classique ou la sécurité de la cordée repose le plus souvent sur la progression corde tendue. La vigilance est donc de mise. Cette petite course nous met en jambe, et c’est avec curiosité que nous observons l’arête du Neiglier depuis le sommet de la Pointe André. Mais au préalable il faut franchir la brèche qui sépare les 2 sommets. C’est donc une désescalade entrecoupé de 2 rappels qui nous permet de rejoindre la brèche André. Puisque l’horaire est tenu, nous pouvons continuer la course. La suite de la progression nous oblige à tirer 2 longueurs. Et c’est dans une bonne humeur générale que nous terminons cette progression au sommet du Neiglier.

 Après une descente sans histoire, c’est bien sur autour d’une bière, au refuge de la Madone, que nous terminons cette belle journée. Andréas doit nous quitter ce soir, et c’est donc en compagnie de mes Cafistes, Jack et Gérard que je termine cette soirée, puisque pour nous le programme continue. Dimanche. Notre objectif du jour l’arête Sud du Gélas.

Au petit matin, il nous faut bien 2 heures 30 pour rejoindre le départ de notre course. Etant seul à encadrer, et au vue de la raideur du parcours, il va me falloir faire 3 longueurs de 45 – 50 mètres pour venir à bout des principales difficultés de cet éperon. La suite corde tendue vas nous mener au sommet sud du Gélas, pas si souvent parcouru par rapport à son prestigieux voisin.

 Nous continuons par la selle qui sépare les 2 sommets afin de parvenir au point culminant du département. La météo n’est pas aussi favorable que la veille, mais dans note lancée, et aussi pour nous éviter la descente par le couloir Est, pierreux et cette saison, nous poursuivons par le fil jusqu’au balcon du Gélas. C’est une belle première pour Jack, qui n’avait jamais fait ce sommet, il ne lui restera plus à faire que la voie normale, mais les skis aux pieds…

Merci à tous

Vos serviteurs ; Andréas et Patrick

Dimanche 29 juillet 2012 Le Sommet de Gialorgues (2761m)

Photos de Sophie C.

Un ciel d’un bleu immaculé nous accueille à la descente de notre car,c’est l’ambiance vacances.

 

 Aprés la chaleur étouffante du bord de mer nous apprécions 

  la fraicheur du ruisseau des Cabanes de Sanguinière.

 

 

 

 

 

Et puis c’est la longue montée vers le Col de la Roche Trouée dont les formes tourmentées se profilent peu à peu à l’horizon.

Gros blogs de pierre sucédent aux éboulis, nous sommes dans un site glaciére.

 

 

 

 

 

  C’est ensuite la montée vers la cime de Gialorgues à travers des

  amas de gros blocs, un environnement purement minéral

   et pourtant ce petit bouquet d’Edelweis y a trouvé sa place, force de la

 nature.

 

 

 

 

 

Durant l’ascension nous admirons la vue sur Fort Carra qui se profile au loin et à sa base les lacs de Gialorgues

Des Joubarbes de montagne agrémentent le tableau.

 

 

 

 

  Enfin le sommet de Giallorgues, aprés 1000 m de dinevelée , est atteind et la photo souvenir s’impose.

 

 

 

 

Un horizon à 380 ° nous permet d’identifier les différents

sommets environnants, la vue est grandiose.

 

 

 

 

 

   Nous commençons la descente avec une parfaite cohésion du groupe pour éviter des chuttes de pierres sur ceux qui précédent .

 

 

 

 

 

 

Des blocs menaçant surplombent notre progression vers le Col de Gialorgues

 

 

 

 

 

 

 

 Aprés le le Col de Gialorgues nous faisons un détour vers les lacs de l’Estrop où certains ne peuvent résister au plaisir de ce baigner dans ces eaux rafraichissantes.

 

 

 

Et enfin c’est l’arrivée à Estenc sur les bords des sources du Var

Encore une belle journée estivale  partagée entre un groupe de camarades dans le plaisir de découvrir, admirer une montagne superbe et tout cela  dans une chaude ambiance amicale