Archive pour janvier 2014

Dimanche 12 Janvier – Les juisses

Les dimanches passent mais la meteo change. c’est sous des temperatures douces et un ciel clair que nous partons du boreon pour la cime de juisse avec l’ambition de redescendre par le vallon nord.

C’est l’heure du petit dej pour les loups – ca demenage !

a 25 dans le vallon de la Maeris, ca va pas le faire, aux vacheries nous decidons de scinder le groupe en deux.

Le couloir a purgé et la montée dans les boulettes gelées de la coulée n’est pas trés agréable, d’ailleur Patrick innove un itineraire inedit … et qui le restera sans doute.

heureusement vers 2000 le replat nous sort des coulées, et c’est du vrai ski qui peut commencer.

Au refuge le soleil nous cueille, et nous partons vers la crete ou le vent a fait son oeuvre. La neige est dure. Bientot nous retrouvons le groupe de patrick.

finalement la montée se fait sans crampons et c’est au soleil que nous déjeunons au sommet. Et alors ? on avait bien dit que c’etait une sortie A non ?

la traversée vers le vallon nord se fait dans une neige bien decaillée, et le vallon est bien rempli d’une neige certe un peu alourdie par les temperatures douce des derniers jours, mais encore tres agreable a skier.

Le retour au boreon en revanche est moins drole, tout les couoirs ont purgés et a nouveau ces coulées de neige transformée qui ont regelée nous compliquent la progression.

Au bilan, un trés agreable tour entre fenestres et boreon, un super groupe et des conditions parfaites – que demander de plus ? Un grand merci a tout le groupe pour cette belle journée. (je suis preneuse de photos si vous en avez)

Patrick V, Michael, Claude, Jacques et Michele.

DIMANCHE 12 JANVIER SORTIE A LA CROIX DE CARLE 2570m Au départ de Saint Dalmas le Selvage

Suite au rendez-vous raté du 5 janvier pour cause de mauvais temps et de routes coupées
c’était la grande effervescence à saint martin du var. 31 inscrits mais seulement 1 défection
la neige bien présente est un peu dure au départ et après le traditionnel contrôle des ARVA
2 groupes se forment bien homogènes. Le groupe 1 avec Annie, Patrick, et Denis, le groupe 2
avec Gabriel et Tony et c’est parti

 

La suite en image

Pause banane au chalet d’alpage pour le groupe à Tony 

Progression lente sur les crêtes de Pra  gazé

 

Le majestueux fort carra  en face de nous    

Un skieur de rando du groupe de Georges se blesse en montant.Il sera évacué par l’hélico en espérant pas trop de bobos 

Benedicte s’emploie sur cette partie en devers

 

La croix de Carlè est à porté  de raquettes



Enfin le  sommet pour le groupe 1 rejoint  ¾ d’heure plus tard par le reste de la troupe pour un pic nique  bien mérité

Merveilleux panorama sur la cime de Bolofré, la cime de Pal et la pointe de l’escaillon  

Excellente neige  à la descente sur les crêtes  de Pra Gazè ou nous arrêtons pour  profiter du beau soleil



Descente par le vallon de la tour pour le G1 avec en face la Cime de La Bonette


Dans les parties raides du vallon de la tour, quelques précautions s’imposent  

Enfin saint dalmas  et le pot de l’amitié qui nous attend  

Bonne fin de semaine et à très bientôt     Gabriel

La Balme – Dimanche 5 janvier 2014

C’est sous une pluie battante que 20 courageux se retrouvent a saint martin pour cette premiere collective de 2014.

Autant vous dire que les cafiste ont du courage cette année … ou qu’ils ne doutent de rien !!

La nouvelle devise du CAF de nice ! confiance, espoir, et un peu de poudre de fée pour le dejeuner au soleil !!

Un eboulement a roquebiliere nous incite a revoir nos plan vers Saint dalmas le selvage, puis la circulation alternée a saint sauveur nous redirige finalement a la Colmiane. Ce sera le bon choix puisqu’un peu plus tard, la route de saint dalmas s’est aussi retrouvée coupée par un éboulement.

Ambiance hivernale, plafond bas, mais deja quelques trouée de ciel bleu laissent augurer de bonnes nouvelles.

sapin de noel et ciel changeant au dessus de la Vesubie

Nous chaussons a la voiture, et sortons rapidement de la forêt dans un neige trés lourde. Il a plu encore trés haut, le manteau neigeux est humidifié jusqu’au sol j’usqu’a 1700.

dans une neige .. humide

En sortant de la forêt, c’est maitre vent qui prend la main. Et quand je dis vent … la caravane prend l’aspect d’un raid en terre antartique les temperatures en moins (il fait doux). Des rafales à plus de 80km nous déstabilisent, mais degagent aussi le ciel. Le Boreon est encore encapuchonné, alors que la Tinée et au dela le ciel est clair et bleu. Nous sommes juste à la frontiere  avec ce que cela implique de perturbations aériennes.

A la cabane de la Balme, nous décidons de faire demi tour. Le Pétoumier est balayé de fortes rafales, le pépoiri semble inaccessible au groupe.

Le petoumier est bien chapeauté

La décision fait l’unanimité, et c’est dans une neige finalement trés agréable que nous entamons la descente. On aurait presque rechaussé les peaux pour un deuxieme tour …

Arrivé a la route, le vent a disparu il fait tout a fait beau, nous decidons d’une pause dejeuner bien appréciée avant de terminer devant un pot a la bollene (le stop !! retenez l’adresse ils sont trés accueillants !).

Merci a tous et toutes pour cette belle journée.

Patrick V, George, Bruno, Michele.

Dimanche 29 decembre – Col de cerise

 

Le bulletin neige et avalanche incitant à la plus grande prudence, nous decidons de ne pas se risquer sous les pentes du Roguet, et optons pour le col de cerise.

Premiere remarque: la pluie qui est tombée jusqu’a 1750m samedi a humidifié le manteau neigeux en profondeur, et les temperature basses de la nuit de samedi à dimanche suvent la situation. Le risque 4 est largement surestimé ce jour la. Compte tenu des accumulation et du vents des derniers jours, le risque est marqué sans aucun doute mais plutot 3 que 4 – tant mieux !

La montée dans la forêt de cerise tient ses promesses; la neige est gelée, puis trés croutée, puis croutée, jusqu’a 1750m. Ce n’est qu’en sortant que nous trouvons enfin une neige digne d’un mois de décembre.

 

le bel enneigement du vallon de cerise

 

Les rayons de soleil dans notre dos nous font la fesse heureuse et le molet alerte.

Le vallon sauvage nous appartient, Stephane et Patrick se relaient pour faire la trace quelques minutes devant le groupe. A part quelques oiseaux, nous ne croisons ame qui vive.

Les cretes ont été ourlée par le vent fort de cette semaine qui a dessiné des arabesques et a faconné le versant nord de telle facon qu’on dirait un glacier suspendu au dessus du col.

le vent a souflé fort, les aretes sont ourlée

Au sommet les temperatures clémentes nous incitent à une pause déjeuner bien appréciée – aujourd’hui le roi n’est pas notre cousin !!

mais sans que cela nous empeche de profiter du paysage

 

Aprés les précautions d’usages au départ du col, nous redescendons dans une neige 3 étoiles, jusqu’à la forêt, enchainant les virages sur les pentes vierges.

Arrivé à la forêt par contre … la croute est tellement inskiable que nous preferons dechausser et descendre dans la trace de raquettes dont nous remercions les auteurs à chaque pas.

Déja se termine cette belle journée, autour d’un pot a Lantosque.

Un grand merci à Stephane pour son aide a tracer à la montée, et Franck, Simone, Laurence et Corrine pour leur bonne humeur.

Patrick V, Georges, Jacques et Michele.