mercredi 01 juillet 2015 : ça cuit bien sur le calcaire de la Trinité

En cette période de canicule, ça chauffe sur le calcaire de la Trinité !
La Cougourde programmée ce mercredi est repoussée au samedi par ma faute. Pour me rattraper de ce beau lapin, je propose à Pierre et Valérie que je n’avais pas revue grimper depuis novembre 2013, de venir se  » crâmer  » sur le calcaire de La Trinité.
à 16h00 nous mettons une corde dans Anticalcaire, un petit 5 sur le topo, mais qui demande un peu d’adresse dans le franchissement du surplomb, et un peu de lecture dans la traversée qui suit…

Pierre nous fait une petite démonstration :

Après avoir vu Valérie galoper dans la même voie et constaté ses progrès depuis notre ascension du rocher de St Barthelemy, je décide de la projeter dans un joli 6a juste à côté, le Temps d’une Cuisson ( c’est le nom de la voie ! )

puis c’est au tour de Pierre, de cuire ses avants bras !

Pierre rincé par tant d’efforts nous abandonne.
Pour Valérie désireuse de me montrer toute sa vitalité, je pose une corde dans 2 autres voies qu’elle grimpera avec beaucoup d’aisance : « besoins naturels » coté 5sup, dont plusieurs passages fleurtent avec le 6a, Puis elle finira sa belle prestation dans « Taupe Modèle » qu’elle réussira mieux que moi rincé par la chaleur et une longue période sans activités verticales. Une petite leçon que tu m’as donnée là Valérie. Te voilà au top pour nos sorties du mercredi !

La Trinité, ancienne carrière, reste le plan idéal pour qui ne veut pas rouler loin, ni marcher. Les voies intéressantes et bien équipées permettent de progresser rapidement. Elles grillent bien les avants bras pour qui ne veut pas se servir de ses pieds…
Aldo

Le commentaires sont fermés.