Mercredi 21 octobre 2015 : « ENTREE LIBRE » …

Mercredi 21 octobre 2015 : « ENTREE LIBRE »…ou comment faire sa rentrée au Baou ?
La réponse avec Jacques dans une vieille voie nouvellement re-équipée: « Entrée Libre » qui s’appelle aujourd’hui « Entrée Libre et Gratuite »
Le deux premières longueurs reprennent la ligne d’ Entrée Libre
L1: 6a+
L2: 6a
la suite est inconnue pour moi.
L3: 6b+
L4: 6a
L5: 5+
la sortie est commune avec la « Tonton Walker »
Complètement revu par 2 grimpeurs de St Jeannet, l’itinéraire nous semble abordable à en croire les cotations de C2C
A gauche de la Tonton , je me lance un peu trop décontracté dans la ligne de spits tout neufs. C’est une dalle qui va aussitôt devenir exigeante. Surpris par un pas obligatoire que je n’avais pas vu venir, je vois très bien par contre le point suivant un peu trop loin à mon goût… je bloque. Il me faut un long moment pour me ressaisir. Bref, départ dans une dalle sérieuse qui demande un peu de volonté à froid. A l’origine c’était je crois un 6a, maintenant c’est peut être bien un 6b . Tout dépend où vous passez, car finalement il y a du choix…
La deuxième longueur démarre sur des grosses prises. Se diriger vers la gauche. Jacques en tête doit chercher ses pieds dans le devers pour aller négocier un petit surplomb plein de trous avec un rétablissement final sur des strates. C’est plutôt joli. 6a sur le topo, on dira un peu plus (6b?) . ..pause syndicale pour Jacques qui n’enchaînera pas. 1 partout.
Nous voilà au pied de la 3ème longueur. A notre droite c’est le passage dur de la « Tonton » . Je me lance à mon tour sans savoir que la cotation est en fait un 7a+.
Je monte plusieurs mètres, en guettant avec vigilance l’apparition du crux (je m’attends à un 6b+ ). Tout va bien jusqu’à la dernière prise main droite sur une rampe déversante. De là il faut se replacer dans la dalle, aller à gauche et tenir une petite réglette en arqué sur laquelle il faut effectuer un changement de mains. Tout ça sans les pieds. Parce qu’au 1er regard… pas de pieds. Il me faudra non pas 2 ou 3, mais une bonne dizaine de tentatives pour les trouver . C’est une séquence de plusieurs mouvements sur des prises très très petites et beaucoup d’adhérence à chercher . J’enchaîne pas. Heureusement l’équipement ne rend pas obligatoire ce passage et permet de le travailler. J’ai le sentiment d’être non pas dans un 6b+ mais plutôt dans un 6c+. Nous apprendrons plus tard que certains cotent 7a+ l’enchaînement de la longueur. Le topo donne 6b/A0. Sortie sur des petites vires très terreuses.

L4 est donnée pour un 6a. Elle croise la Tonton Walker dans les surplombs et va chercher sa propre ligne à droite entre 2 zones franchement pourries. Un pilier délité, et sur la gauche un « tas » comme on dit, où faudrait pas tirer un bloc de pierres branlantes. Attention donc à la purge fortuite dans le dièdre! Rester dans la zone la + saine confère à cette longueur un niveau peut être supérieur à celui annoncé (pourquoi pas 6a+ voire 6b). le relais est commun à la Tonton
L5: indépendante de la Tonton Walker, ça sort à gauche. Pareil, on mettrait bien 6a au lieu de 5c. On place ses mains au dessus de la tête sans être tout à fait certain que ça tient.
Au final, ça grimpe dans le 6 tout le temps et même plus encore. Et c’est pas vilain du tout. Dommage que les 2 dernières longueurs soient un peu « minées », à l’inverse de l’équipement qui lui est rassurant et même excellent.
A la sortie nous rencontrons par hasard un des ouvreurs. Rencontre sympa. Confirmation nous est donnée que la cotation est bel et bien revue à la hausse.
merci Mike et Mathieu de nous avoir permis d’entrer « gratuitement » et « librement » dans votre intégrale 2015 !
Nous on n’a pas enchaîné mais on a fait notre rentrée. Aldo

les photos:

Le commentaires sont fermés.