Mercredi 08 juin 2016 : Pic de Perthus, escalade interdite dans le Colorado des Alpes du Sud…

l’Esterel recèle bien des trésors. Et comme pour tout trésor, il faut parfois braver les interdits.

Le site que nous visitons aujourd’hui ne s’est pas livré facilement.

A Agay, l’ONF nous bloque la route du col du Mistral. Une discussion amicale débouche sur une permission plus ou moins officielle, mais néanmoins consentie.

Pour nous rendre sur le site convoité, le parking de la maison forestière de Roussiveau sera notre plan B.

L’ONF nous met en garde. Pour protéger certaines espèces animales et notamment les oiseaux, le site est interdit depuis quelques années, et notre topo FFME serait soi-disant illégal. Promesse nous est faite de ne pas nous verbaliser.

Accéder à la paroi est une aventure si l’on ne respecte pas les sentiers venant de l’ouest. Ne cherchez pas à monter directement d’en bas, comme du Pont du Perhus par exemple, ou vous vous perdriez dans les impasses que forment les pierriers, les épais buissons, sans compter les risques inutiles que vous prendriez dans tous les blocs instables. C’est l’erreur que l’on a commise.

Du Parking de la maison forestière , empruntez la route barrée sur 200m et la quitter par un sentier à gauche qui monte droit vers la barre du Roussiveau. Cent mètres plus loin , prendre à droite un sentier horizontal en direction du Perthus. Un peu plus loin, ce sentier croise un ruisseau et s’élargit. Escalader alors le talus pour trouver un autre sentier juste au dessus qui suit encore la courbe de niveau. Près d’un chêne liège abattu, un sentier cairné part sur la gauche et monte enfin vers la falaise du Perthus qui devient visible (sentier récent)

L’arrivée au pied des voies se fait par une brèche côté ouest . Comptez 30 à 45 minutes de marche si vous suivez le bon sentier.

Le cadre est magique. Le soleil qui frappe la rhyolite fait éclater 1000 couleurs allant du orange au rouge violacé. Les petites cavités surplombantes, les éperons et les dièdres regorgent de petites voies toutes aussi attirantes les unes que les autres. Les scellements côtoient les clous. Certains sont aplatis au marteau. D’autres sont scellés dans du béton. Des anneaux de ferraille viennent également semer le doute. Le topo est indispensable.

Nous jetons notre dévolu sur 2 petites voies historiques modestes mais magnifiques : Gaston Rebiffe toi (6a) , et Profit au Tyrol (5c).

Comme tout se déroule bien ( à part notre corde de rappel qui se bloque ) nous enchaînons avec une voie un peu plus dure : « la Directe », 2 longueurs en 6a+.

Nous finissons en apothéose avec une belle tranche de rigolade dans les « aveux infidèles » …. (6a+) également

Bref, une journée éclatante dans un site surprenant.

La cotation des voies est juste, et l’escalade y est joyeuse. .

La suite en photos

Aldo

 

pic du Perthus mauvais choix

l’accès…pic du Perthus le site

nos 4 voies… dont 3 en 2 longueurspic du Perthus nos voies

Thibault au départ de « Gaston rebiffe toi  »Gaston Rebiffe Toi départ L1

L1…Gaston Rebiffe Toi L1

Thibault au R1Gaston Rebiffe Toi L1_6

Véro dans L1…Gaston Rebiffe Toi L1_3

toujours dans L1…Gaston Rebiffe Toi L1_7

décalage dans la voie…Gaston Rebiffe Toi L1_5

accès au R1 dans la verdureGaston Rebiffe Toi L1_9Gaston Rebiffe Toi L1_8

Thibault avant de repartir dans L2Gaston Rebiffe Toi L1_10

Gaston Rebiffe Toi : L2Gaston Rebiffe Toi L2_01

Gaston Rebiffe Toi L2_02

Gaston Rebiffe Toi L2_04

Gaston Rebiffe Toi L2_07

Thibault sort le joli mur de L2Gaston Rebiffe Toi L2_06

avec Vero on emboite le pas près d’une cornière bétonnéeGaston Rebiffe Toi L2_08

Gaston Rebiffe Toi L2_09

Véro sort le compasGaston Rebiffe Toi L2_10

ah si les clous pouvaient parler ….Gaston Rebiffe Toi L2_12

mais le mur n’a pas d’oreilles…Gaston Rebiffe Toi L2_14

Gaston Rebiffe Toi L2_15

une palette de couleurs…Gaston Rebiffe Toi L2_16

Gaston Rebiffe Toi L2_17

La sortie de « Gaston…Gaston Rebiffe Toi L2_19

une descente en rappel de 50m. et une remontée sur corde pour la décoincer !Gaston Rebiffe rappel_1

 

au pied de la seconde voie,  la motivation de Véro est sans failleProfit au Tyrol_1

premier contact…Profit au Tyrol_2

Thibault à la paradeProfit au Tyrol_3

quand le 5c demande de l’ardeur …Profit au Tyrol_4

et finit par surprendre …Profit au Tyrol_5

avec plus de volonté … Profit au Tyrol_6

Véro s’envoleProfit au Tyrol_8

et sort la 1ère longueur de « Profit au Tyrol « Profit au Tyrol_9

le relais sous le splendide dièdre en 5c de la 2nd longueurProfit au Tyrol_11

Véro se ballade…Profit au Tyrol_12

dans une superbe ambiance …Profit au Tyrol_14

Profit au Tyrol_16 Profit au Tyrol_15

 

Thibault admiratif…

Profit au Tyrol_17

Véro sort la voie Profit au Tyrol_18

 

vue d’en haut, c’est joli aussi non ?Profit au Tyrol_19

Profit au Tyrol_20

Profit au Tyrol_21

Véro veille sur nous..;Profit au Tyrol_22

elle équipe notre  rappel…  là aussi une longueur de 50 m suffit à retrouver les sacsProfit au Tyrol_24

Profit au Tyrol_25

Thibault me rejoint en sortie de L1 de « La Directe » ( 6a+ )La Directe_1

départ de L2 : 6a+ un peu bloc

La Directe_2

Dans L2 c’est une question de point de vue !La Directe_3

ne pas  croire ce qu’on voit, c’est pas par là, mais à gauche du pilierLa Directe_4

de l’autre côté c’est un joli mur à trous qui s’effrite … c’est là que se cache le scellementLa Directe_5

équipement chargé d’histoire…  rien ne vous  oblige à mousquetonner La Directe_6

sans être ingénieur béton, interrogez-vous quand même  …La Directe_7

La sortie de La Directe ( par la gauche ) pas trouvé de relais. Le chêne liège fait l’affaire…

La Directe_8

 

 

 

 

 

 

 

La Directe_9

Thibault à son tour nous prépare le rappelLa Directe_11

La Directe_12

Thibault passe aux  « Aveux » ….aveux infidèles_1

« Aveux Infidèles » 6a+aveux infidèles_2

Derniers aveux avant la sentenceaveux infidèles_3

Thibault  finit par passer …aveux infidèles_4

Pour Véro c’est drôle…aveux infidèles_5

même s’il faut vous l’avouer….aveux infidèles_7

qu’avec Thibault au treuil, ça mouline sec !   aveux infidèles_6

ça passait pourtant bien dans le bombé, si si…aveux infidèles_9

 

Jean Claude, on n’a pas vu le fusil de l’excité  !

gif_anime_3d_059

Aldo

 

 

 

 

 

 

Le commentaires sont fermés.