Week-end Retrouvailles raquette du 28-29 octobre à ESTENC

1er jour : Puy du pas Roubinous 1350m de dénivelée 16 km

 

Rdv 7 heures st martin disait le mail. Il est 7 heures et personne ne manque. Embrassades à droite embrassades à gauche, il était temps de se retrouver. Les petits potins de l’été racontés, direction saint martin d’entraunes puis petit hameau de Sussis pour une sortie concoctée par notre ami Gillou

 P1080099

20171030141112-8bc1ef5f

La montée par le bois de Jouarde est plaisante et nous atteignons rapidement un petit plateau où des chiens de troupeau nous accueillent. Nous franchissons la clôture et le pas Roubinous est en vue.

 P1080103

20171030141138-c6bcf84b

De vire en vire le col est atteint. La belle crête terminale et le Puy du Pas Roubinous est vite avalé. Du haut de ce promontoire belle vue sur le val d’entraunes les aiguilles de Pelens le mounier ….

 20171030141233-16d534f3

P1080111

20171030141319-711998df

Nous parcourons toutes les crêtes et descendons à travers des blocs vers la Cabane pastorale et les lacs de Lignin. Lieu magique et ambiance de grands espaces. Cette cabane pastorale est conçue pour accueillir des randonneurs et ça donne des idées à nos chefs :

 20171030141607-27c7245a

20171030141532-ecc56716

P1080124

-on peut mettre 6 personnes en haut et 2 personnes en bas…

– mais non au moins 10 en haut tête bêche et 4 en bas

– et pourquoi pas 20

 P1080127

Un Pic nique bien mérité au bord du lac nous attend.

20171030141545-6554e028

Le retour par le vallon des Pasqueires et la remontée au pas Roubinous se fait à flanc sans perdre trop d’altitude car ce vallon est creusé par de nombreux ravins qui le traversent.

 P1080134

Ensuite redescente sur Sussis et direction la cantonnière ou Cathy la nouvelle gestionnaire du refuge nous attendez avec notre ami Tony qui malheureusement n’avait pu se libérer d’une réunion d’apiculture : Sacré abeilles. Il aurait bien aimé faire cette boucle dans son écrin d’automne.

 P1080130

sans-titre

Installation douches et repas après un apéro digne des retrouvailles. Procetto  de joelle

Chips de socca …….. et au menu du chef : Soupe de châtaignes – Gratin dauphinois – Emincée de poulet aux champignons – Tome de montagne – Scramble Pommes et Myrtilles Après ce repas pantagruélique le changement d’heures de nos montres donne lieu à des fous rires < On avance ou on recule … d’une heure. On dort une heure de plus ou de moins… A quelle heure voulez-vous que l’on se réveille ? 6 heures de l’ancienne ou de la nouvelle exct… > et dodo

 

2eme jour le Ventabrun ou presque 1300 m de dénivelé 13,5 km

 

Direction Bayasse et en contre bas le petit hameau des Longs. Alain et Gabriel ferons une navette pour laisser une voiture dans le vallon de la Moutière pour le retour

 20171030152445-eb2a3584

20171030152454-43d72f54

La montée soutenue dans le vallon julien par le sentier des chasseurs, qui ne figure sur aucune carte, est pénible car déjà des bourrasques de vent nous déséquilibrent. Ça promet pour la suite.

 20171030152512-b681c0e7

20171030152532-533ecece

La petite pose à l’abri derrière un gros rocher permet de regrouper tout le monde et direction la cabane pastorale du vallon julien (Du nom d’un berger aillant fait l’estive avec ses moutons pendant presque 30 ans)

20171030152613-e8a865f7

20171030152700-2fabc891

Nous remontons la partie sup du vallon avant d’attaquer pour une montée directe à travers des blocs un épaulement en direction de la crête finale. Malheureusement le vent trop violent nous a empêché d’atteindre la croix du Ventabrun pourtant très proche.

 20171030152722-fa1612e0

P1080154

Sur cette arrête effilée et vertigineuse il aurait été dangereux de s’aventurer plus loin : sécurité avant tout. A la montée plusieurs d’entre nous se sont retrouvés à terre

20171030152714-e728314e

20171030152518-719b5bf9

Superbe vue sur la Cayole le Cimet la Bonette d’un côté et la chaine des alpes de l’autre

 20171030152728-3505a57b

 

P1080158Retour au col entre le ventabrun et le chevalier où la décision de renoncer à l’autre sommet pour les mêmes raisons est prise. Après les chamois du matin, bien à l’abri eux derrière des barres rocheuses nous croisons une horde de bouquetins sur le chemin en direction de la salle à manger où après plusieurs tentative le lieu idéal enfin presque, pour la pause repas fut salutaire.

 20171030152820-de9da8b9

20171030152847-d2b1ce59

Au retour découverte d’une carcasse de bouquetin dans le vallon des touréis. De la nourriture pour les Gypaète et autres vautours dira Philippe. La redescente du plateau se fait par une sente impressionnante à travers les barres de la mauvaise côte pour rejoindre la piste de la moutiére, à l’endroit même où 2 ans auparavant nous avions fait des exercices de recherche de DVA et des manipulations de cordes.

 20171030152939-6eeaccab

20171030153011-7be85ac9

 Les 5 chauffeurs partent récupérer les véhicules tandis que le reste de la troupe admire encore le paysage.

P1080161

Et puis un SMS vient d’arriver : l’un d’entre nous a oublié une paire de lunette et n’a pas défait son lit. Oh le coquin ça tombe bien. Nous retournons par le col de la Cayole pour un pot de l’amitié à la cantonniére

 P1080162

Avec force gâteaux cakes palmier chips de socca macaron ……le gouter est apprécié de tous. Annie donne les dernières informations sur la belle boucle d’aujourd’hui

 sans-titre

Remerciement à tous les participants et particulièrement à gilles pour ce beau week-end.

Et maintenant que tombe la neige.

Le commentaires sont fermés.