Dimanche 02 Décembre – Rando Raquettes St Dalmas le Selvage

La neige nous ayant joué un petC’esit tour à Isola, changement de plan et direction Saint Dalmas le Selvage (1500m) où la neige est à portée de raquettes.Vers 9h, petite mise en condition avec une température de -3 °C pour ce début de saison sous un grand soleil hivernal.

Première pour Michel qui encadre notre groupe de 15 marcheurs (le compte est bon, personne n’a été oublié) et qui nous monte en improvisation un bon petit parcours à travers le Vallon de Sestrière.

Après une petite mise en jambe à travers les bois, nous arrivons sur le plateau immaculé de neige que domine la Tête de l’Airon.

 Peu à peu les massifs apparaissent devant nous, comme la crête de la Rougne ou la pointe de Chaufrède.

Puis, nous atteignons le cirque que domine la cime de la bonnette, sous un soleil radieux qui nous permet d’apprécier pleinement le paysage révélé par les premières neiges.

  

Fort de ce panorama, le groupe attaque de front la montée en direction du Col de l’Escuzier.

Mais personne ne se refuse à se retourner pour apprécier le tableau qui se dessine en contrebas.

Les ventres commençant à se faire entendre,  en bon chef de troupe, Michel dévie de la trajectoire du col pour atteindre un petit promontoire à 2400 m, semblant assez approprié à la pause casse-croute par la découverte de quelques petits sièges de fortune que la montagne nous offre.

C’était sans compter sur le vent glacial qui écourta rapidement la pause : la température initialement confortable de  – 6 °C, a vite basculé autour des – 10/15 °C en ressenti !

Tant pis pour le col, le groupe se hâte de redescendre vers le vallon,  à grandes enjambées dans la poudreuse et agrémenté de quelques petites chutes !

A mi-parcours de la redescente, rencontre avec une avalanche : vite, mise en application du kit ARVA, deux personnes sont à rechercher !

Heureusement, ce n’est qu’un exercice improvisé par le staff, car 15 min plus tard une balise n’est toujours pas retrouvée, il va falloir de la pratique !

Puis nous reprenons notre descente à travers les bois.

Enfin, nous retrouvons le village de Saint-Dalmas, où nous apprécierons quelques minutes plus tard boissons chaudes, et même fermentées pour les plus réchauffés, autour d’une bonne tablée !

Et cela est bien mérité, car pour une reprise, le groupe n’a pas à rougir du topo : 12 km, 900 m de dénivelé pour 6h de marche, tout de même.

En résumé une superbe journée pour ce début de saison raquette, agrémentée d’un test concluant pour Michel : bravo !

Et un grand merci aux reporters du groupe : Pascal, Vincent et Philipe qui nous permettront de garder un beau souvenir imagé de cette journée.

Elsa.

Le commentaires sont fermés.