Sortie raquette du dimanche 16 Décembre. Les Cluots par prés de Chaudi

Après les dernières chutes de neige de la semaine la prudence était de mise. Nous avons revu nos ambitions et notre choix c’est porté sur Les Cluots et la tête de Giarons au départ du près de Chaudi. Sage discision pour la dernière de l’année.
Au départ dans la forêt la progression est délicate dan le vallon du Sap et le choix de l’itinéraire, pour une progression en toute sécurité est requise.

Après les 300 premiers mètres gravis, une petite pause aux vieilles fermes du pommier  était la bienvenue. Fruits secs et barres de céréales engloutis. 

la reprise est difficile et rendue pénible  par une neige crouteuse, lourde, transformée en surface et lissée par un peu de pluie tombée en fin de semaine

           

A la baisse de Clari le panorama se découvre laissant apparaître nos belles montagnes

Mais d’étranges traces  attirent  notre attention et nous laissent perplexe.Qui a bien pu faires ces trainées ? Chacun y va de son raisonnement.  Skieurs de Rando : non,Chamois ou toutes autres bestioles : non, Scooter des neiges : non, randonneurs : non …..Nous finissons par repartir avec nos questions sans réponses.  Le vent  léger au début se met à souffler de plus en plus fort. Dans cet univers blanc, l’objectif du jour est à portée de raquettes

 

 

 

 

 

Encore un effort et la croix des CLuots apparaît, mais pas question de trainer  au sommet ou nous arrivons par petits groupes. Personne ne fait attention à la Corse qui se détache sur la mer. 

        

 

 

 

 

 

 

Un coup de vent et Hop un bonnet qui s’envole. Elsa se met à la poursuite. Peine perdu croit-on Mais non notre cabri déjoue tous les pronostics et saute sur le fuyard .Serge l’en remercie .Nous rejoignons  la petite cabane, sous le sommet de Giarons  pour nous mettre à l’abri et   casser une petite graine. Un peu de repos d’encouragement et il faut repartir.

     

 

 

 

 

 

Et puis soudain, en face de nous, à la tête du Pommier, la réponse à nos questions et à nos mystérieuses traces. Des  Sky surfeurs,  poussés par un  vent  puissant et régulier, évoluaient en toute liberté. Le spectacle en réjouissait plus d’un. Ils nous gratifièrent de belles figures.

 

 

 

 

 

 

 

 

Il nous faut penser à la redescente et c’est à regret que nous quittons  le plateau pour nous retrouver deux heures plus tard devant un bon chocolat chaud

Merci  à tous nouveaux et anciens, à  Vincent et Philippe pour les photos. Passez tous de bonnes fêtes et rendez-vous en janvier pour d’autres aventures

Gabriel

Laisser une réponse