Gialorgue: Cascade de Droite – Samedi 19 Janvier 2013

Sortie du Samedi 19 Janvier 2013

Initiation Cascade de Glace – Gialorgue

Qui veut de la glace, qui en veut….  

Suite à l’initiation de la semaine dernière sur la tour de glace du Boréon, et aux conditions météo défavorable à toute tentative en montagne, il ne nous reste plus qu’à mettre en pratique la gestuelle de glace, mais cette fois-ci en milieu naturel.

J’avais envisagé une cascade du coté de Roya, mais après discussion au rendez-vous, finalement nous pensons que la route sera plus praticable du coté de Saint Dalmas le Selvage.

Il faut dire que les 2 cascades du vallon de Gialorgue sont un spot incontournable. Comme l’année dernière nous nous étions consacrés à la cascade de Gauche, alors cette année, cette de Droite.

Départ donc du ruisseau pour une première longueur facile qui nous met en jambe (en fait en crampon) pour   aborder la partie principale, qui est la plus sérieuse. 

Cette première longueur ressemble aux pans à 80 ° du Boréon, sauf qu’il faut brocher, que c’est plus long, plus engagé, bref plus nature. Thierry libère cette longueur, et bientôt Samy le rejoint à l’abri du surplomb. Je profite des broches en place pour moi aussi rejoindre le relais. Afin de ne pas trop perdre de temps, je prends la tête pour la 2ième longueur qui passe derrière le rideau. Bientôt il me faut m’engager dans la partie la plus délicate.

 Ce n’est pas le moment de trainer, aussi après la pose d’une broche, j’engage la partie verticale sans trop me poser de question. Il s’agit de progresser avec régularité, précision, et surtout d’avoir le compteur musculaire sur la position ‘’économie’’ C’est la seule possibilité pour se donner une chance de terminer la longueur …sans frayeur… Voila, les difficultés sont derrière, et je peux après un dernier bombé, atteindre le relais. A ma suite ce ne sont pas moins de 2 cadres et 3 participants qui vont me rejoindre autour du pin qui fait office de relais. Il est déjà 16 heures et il nous faut entamer les rappels, pour atteindre le ruisseau. C’est donc à la nuit que nous retrouvons les voitures sous la neige. Il est trop tard pour le pot de l’amitié, mais de toute façon nous allons nous retrouver la semaine prochaine au même endroit pour tester cette nouvelle neige avec nos spatules. 

Une mention spéciale à Mélanie, dont c’était une première.

Vos serviteurs ; Patrick V., Fred, Bruno, Thierry et Patrick A.

Le commentaires sont fermés.