27 janvier 2013: Mont Aunos

Rendez vous sur le parking de saint Dalmas le selvage ce dimanche matin pour une sortie surprise.

La journée de piste hier à auron a donné le ton, ce sera le mont Aunos, les conditions en forêt sont idéales pas de raisons d’aller chercher midi à quatorze heures.

Démarrage pépère pour notre groupe dans une atmosphère de rêve, la chute de neige de mercredi a laissé des traces sur les arbres, tout est blanc, la neige est restée froide, et la perturbation annoncée pour ce jour semble trés peu active.

Un raquetteur nous rejoint à la faveur d’une pause. Il fait un peu la tete… pas cool de partir tranquillement pour une ballade en raquette et de tomber dans un groupe de 16 personnes – il fait contre mauvaise fortune bon coeur, nous accompagne un instant puis bifurque en forêt.

Aux cabanes d’Annelle, pause lunette et creme solaire (si si je vous assure !!). Le plateau scintille au soleil.

Il est toujours trés agreable de monter le long de l’ancienne piste de ski, dont le bas se couvre chaque année de plus de petits resineux – souvenirs souvenirs …

Notre progression nous amène tranquillement jusqu’a la cote 1970, ou nous bifurquons en foret pour rejoindre la crete. Forêt, si ta neige en descente ressemble à celle de la montée, nous serons les phenix des hôtes de ce bois !

la pente devient plus sérieuse, Marc prend le relais, et petit à petit les conversations cessent derriere nous. moment comtemplatif ? ou bien effet de l’accelération certe modérée mais suffisante pour que les souffles s’accelerent.

Petit détour par la crête, pour admirer le panorama, tout prêt les pistes d’Auron – mais nous ne regrettons pas la foule. Au hasard d’une micro pause, marc se retourne et constate qu’il est suivi par un groupe exclusivement féminin, on sent bien un léger trouble, une légère inquiétude s’emparer de lui mais pas de panique, nos intentions sont pacifiques. 

Au sortir de la forêt, le vent nous cueille. La qualité de la neige s’en ressent, mais le sommet est tout proche. le vent forcit nous contraignant à une retraite sur des altitudes plus clémentes. A peine le dernier du groupe est arrivé que tout le monde rechausse sans demander son reste.

Que vous dire de la descente en forêt sinon qu’elle fut mémorable, que des dieux de la glisse, la neige pardonnait toutes les erreurs.

Apres la pause déjeuner sur le plateau du Cloutas, avec encore un timide rayon de soleil, il est temps de terminer cette descente. Ce sera par la trouée de l’ancien teleski – un grand moment de bonheur !! même si la neige est un peu plus lourde qu’en forêt, elle reste trés agréable, et skiable jusqu’au dernier morceau. On se serait cru vingt ans en arrière, lorsque la station tournait encore avec tout ces skieurs en train de descendre !

Au retour nous croisons fred, andreas et benoit qui ont pris l’option famille ce jour là.

Nous retrouvons le groupe de Georges au café, ils ont pris autant de plaisir à la croix de Carlé que nous. Le troisième groupe (patrick A, thierry, patrick V, bruno) rentreront un peu plus tard, aux prises avec un itinéraire à ce jour inédit … et qui le restera sans doute.

un grand Bravo à tout les participants (Dominique, Sylvie, Cathy, Catherine, Claude, Isabelle, Annie, Max, Michel, Guy, Leonardo, Franck).

vos serviteurs: Jacques, Marc et Michèle.

Photos à suivre

 

Le commentaires sont fermés.