Mercredi 09 octobre 2013 : Initiation / Découverte au Rocher des MONGES

C’est sur cette falaise de grès ocre que Carolina est venue renouer avec l’escalade. Double découverte pour elle, celle d’un site exceptionnel en plein cœur du maquis de l’Esterel, et celle de notre petit groupe du mercredi. La progression a été rapide. Du 4sup , on a vite basculé dans le 5, et ne venant toujours pas à bout de ses forces il aura fallu mettre une corde dans un 6a pour la voir forcer un peu …

Dans ce décor  fabuleux  Soizic est venue également user ses chaussons sur la rhyolite abrasive.   

Fred pour l’occasion est là aussi, et me porte main forte. Nous n’avons pas vu le temps passer.

Pour finir, une petite idée originale a permis d’apprécier les qualités d’écoute de Carolina et son aisance en terrain d’aventure. Nous nous sommes embarqués à droite de « ChisChis ». nous avons traversé d’Est en Ouest la partie sommitale du Rocher. En moins d’une heure nous avons balayé les techniques d’assurage, de progression en corde tendue et quelques nœuds d’encordement, avant de tirer un rappel dans le dièdre du « Chêne Liège ». Assimilation plutôt rapide je l’avoue, mais beaucoup de facilités pour Carolina.

Voilà encore une bien belle journée passée au soleil, où l’intimité des lieux a vite succombée à l’assaut de nombreuses autres cordées fort sympathiques au demeurant.

Aldo

 

Carolina dans  « Amina »

Soizic dans « Rouge Esterel »

Soizic dans « Lit de Cellule »

La barre est haute pour Carolina dans « La quarantaine rugissante » (6a) …

Les « bouteilles » aux bras, elle ira quand même toucher la chaîne, et finalement redescendra pas trop mécontente de sa prestation.

Même châtiment pour Soizic dans « Ciracaete des Rêves » (6a+) qui ira elle aussi jusqu’à la chaine, avec les bras en compote…

Pour le fun … la petite traversée du Rocher des Monges…

 qui se terminera par le joli rappel autonome de Carolina…

 et voilà comment les filles font  briller la roche rouge des Monges comme un soleil…

 

Le commentaires sont fermés.