Dimanche 15 janvier 2017 Cime Ouest de fenestre : oui ? mais non !

G 1 et 2 : boucle au lac de Trécolpas – refuge de la Cougourde (environ 16 kms pour 850 m + et -)

 

Ça arrive au moins une fois par an : eh bien, c’est aujourd’hui ! Le grand vent… Le grand froid… Au thermomètre : – 15°. Et quid du « ressenti » ?

Les prévisions météo et l’avant-goût que nous avons eu sur la côte ces derniers jours n’ont pas découragé les 31 raquettistes dont Gabriel et Tony cochent les noms ce matin sur leur liste. Ils auront la responsabilité (et le plaisir !) de guider le G2. Quant à Annie et Patrick, à la trace, ils guideront le G1, avec le soutien de Mario et de Jacques, notre serre-file du jour.

DSC01685

DSC01733

Les voitures sont garées devant le chalet d’accueil du Boréon. Nous nous dirigeons vers la route des vacheries, raquettes sous le bras, en soufflant sur nos doigts. 15 personnes pour le G1, contre 16 pour le G2 : Gabriel note avec plaisir que la demande est forte pour ce groupe qui sait allier plaisir d’un rythme un peu plus cool et esprit sportif.

 DSC01690

Beaucoup de glace, des cailloux à revendre, et parfois de la bonne neige… Marcher sur ce sentier d’été tant de fois parcouru exige aujourd’hui de la prudence, précaution qui n’évite pas quelques dérapages, suivis de glissades et d’exclamations sonores. Mais tant que nous progressons dans la forêt, nous sommes relativement à l’abri d’Éole et sa bande… Profitons, et mangeons notre pain blanc…

 DSC01730

On chausse, on déchausse, on rechausse. Les raquettes toutes neuves que le petit papa Noël a apportées à certains grincent dramatiquement sur les cailloux invisibles… arrachant des « aïe » de douleur à leurs propriétaires.

IMG_6364 

Le lac de Trécolpas est atteint. Ça se gâte progressivement. L’Agnelière et la cime de Juisse soufflent non stop, comme des volcans, des panaches de fumée blanche : quelle tristesse, cette belle neige qui s’évade sous notre nez par la voie des airs… L’atmosphère est blanche, un brouillard dense constitué de minuscules cristaux de neige.

 IMG_6358

IMG_6362

Le G1 dépasse le lac en direction du pas des Ladres, mais sans plus croire à grand chose. La cime ouest de Fenestre, notre projet, le vent en a balayé jusqu’au souvenir… Une rafale plus forte que les autres nous bouscule, flanque les bâtons par terre et finit de geler l’eau dans les gourdes. C’est là que Mario nous porte le coup de grâce en annonçant – 15, confirmant largement notre impression… Annie et Patrick décident de redescendre, et il n’est pas besoin de procéder à un vote : unanimité, demi-tour ! Après s’être fait congeler le côté droit, c’est au tour du côté gauche, offert aux 4 vents… Certains messieurs sont sexy en diable, avec leurs sourcils, moustaches et barbichettes givrées, à la Nicolas Vanier ! Les écharpes craquent, durcies de respiration gelée. Ambiance voyageurs du grand Nord…

 DSC01701

Dans le blizzard blanc, des formes viennent à notre rencontre : ce sont les copains du G2, arrivés eux aussi au lac ! Tout le monde emboîte le pas à tout le monde, par paquets de 10, du moment que c’est pour dévaler la pente et fuir ce vent hurlant.

 DSC01697

DSC01710

Nous obliquons vers le refuge de la Cougourde, avec l’espoir d’y manger à l’abri. Le sentier d’été n’est pas très accueillant à nos raquettes, mais nous sommes trop heureux de rejoindre la forêt. Prudence tout de même en traversant quelques couloirs bien raides, sur lesquels tourbillonnent des bouffées de neige.

 DSC01721

DSC01724

Ouf, le refuge, on respire ! Quelques places au chaud dans le refuge d’hiver, autour du poêle. Quelques places par terre « sur » la terrasse. Quelques places « sous » la terrasse, accessibles à 4 pattes. Tout le monde peut se poser, le temps d’un rapide casse-croûte.

 unspecified

 

 

DSC01756

DSC01757

« Rapide », car le froid et le vent sont de retour, rôdant autour du groupe, mordant oreilles, doigts et orteils. Certains affirment même qu’ils ont été mordus ailleurs par surprise, mais faut-il les croire ? On tourne en rond, on fait des 8, raquettes aux pieds, en attendant que toute la troupe soit prête au départ, et en route !

 DSC01758

DSC01768

1

Retour sans lambiner… Avec des précautions maxi dès que nous rejoignons les secteurs glacés généreux en occasions de chutes… Quelque peu ébouriffés, nous faisons halte aux Tilleuls où nous allons achever notre processus de décongélation. Les nouveaux patrons font connaissance avec notre étonnante équipe ! On n’a pas eu le temps de remercier les pâtissières du groupe, honte à nous, leurs gâteaux sont toujours aussi bons.

 DSC01776

Merci aux encadrants qui y croient pour deux, voire pour 30, quand le vent rabote notre motivation, émousse notre combativité, et érode nos forces… Et bravo à Marie-Françoise  et Jean qui ont eu le cran de sortir leurs mains des moufles pour photographier cette journée de vent, de froid et d’amitié.

 

Le commentaires sont fermés.